10 outils pour gérer son hypersensibilité (2/2)

Dans cet article, je vous partageais mes premiers outils pour gérer son hypersensibilité. Découvrez la suite de ces outils dans cet article, pour tirer tous les avantages de l’hypersensibilité et réduire au maximum les inconvénients.

  1. Le kit « accueillir une émotion »

J’ai découvert très concrètement ce concept dans cette vidéo (16 min) et sa suite (11 min). Bien sûr, il est très simple d’accueillir une émotion positive. Alors cette technique est plutôt pour les émotions plus inconfortables. Accepter que chaque émotion ait le droit d’exister. Chacune a un message à délivrer qu’il nous faut écouter.

  1. Me laisser rejoindre par la musique

En quelques années de temps (même bien avant de découvrir mon hypersensibilité), j’ai complètement changé mon répertoire de musique. Par exemple, je n’écoute plus de musique qui dégrade l’image de la femme ou qui parle d’une vie que je ne veux pas pour moi. Bref, aucune musique qui me donne un sentiment désagréable. (Découvrez ici l’article où je décris les « 5 types de musiques que j’ai enlevés de mon répertoire« .)

Maintenant dans mon téléphone, j’ai certainement une musique pour chaque émotion que je peux ressentir, à la nuance près (et pourtant il y en a beaucoup des émotions dans mon arc-en-ciel !). Quand on regarde l’éventail de ces musiques, on voit qu’il n’y a aucune émotion qui est fondamentalement négative si elle est tournée vers la Vie, vers l’apprentissage d’un amour de plus en plus pur. Je me sens justifiée dans ma sensibilité qui fait mon humanité. Et en me laissant rejoindre par ces chanteurs qui partagent ce que je vis, je romps ce sentiment de solitude et rebondit donc plus facilement. Et puis dans les moments plus heureux, j’ai l’impression d’avoir quelqu’un avec qui partager cet élan de vie qui jaillit en moi alors ça me rend encore plus heureuse !

  1. Dormir… et être toujours équipée de munitions alimentesques

A force de cohabiter avec moi-même, je commence à me connaitre. Et je sais que je suis particulièrement irritable avec un niveau de patience redescendant à 0,5/10 quand je fais une hypoglycémie. J’ai également tendance à déprimer quand je suis fatiguée. (C’est prouvé que les hypersensibles ressentent plus fortement les sensations de faim ou de fatigue d’ailleurs). Les deux ensembles… je vous laisse imaginer. La solution que j’ai trouvée ? Faire attention à dormir selon mon besoin et toujours avoir une Pomme Potes avec moi (ou une crêpe #BZH) #KitDeSurvie.

  1. Ma vie intérieure

Ma vie intérieure est ce qui innerve toute ma vie extérieure. (Je ne parle bien sûr pas de toutes les fois où les différentes personnes dans ma tête se parlent entre elles). Quand je parle de vie intérieure, c’est ce que certains appelleront la méditation de pleine conscience, d’autre la prière… Bref, c’est ce qui me permet de prendre du recul, de me reconcentrer sur l’essentiel, de relativiser, de me rappeler que je suis aimée…

  1. …la bienveillance !

Ça c’est THE outil à utiliser en toute circonstance. Ça va avec l’humour de soi. J’ai encore du mal, mais je m’entraine. Si j’apprends à les utiliser dans mon quotidien heureux, je serai plus à même de garder le même élan dans les moments plus difficiles.

 

Pour encore plus de conseils, découvrez le premier article sur le même thème ici.

Musique d'illustration : Ups and Downs - Kendall Payne

Crédit photo : Lauren Peng

4 Comments

  1. Grâce-No

    10 octobre 2018 at 4:01

    Le 8 et le 9 me parlent beaucoup!

    1. Bienheureuse Vulnérabilité

      11 octobre 2018 at 12:46

      Je vois que tu fais partie des personnes qui savent apprécier les bonnes choses 😉

  2. A-lo

    4 octobre 2018 at 10:41

    Beaucoup manger, beaucoup dormir, être bienveillant envers soi-même, je veux bien l’appliquer bien que n’étant pas hypersensible =P

    1. Bienheureuse Vulnérabilité

      6 octobre 2018 at 12:51

      Hahaha ^^.
      Très bon programme pour changer le monde, hypersensible ou pas ! Merci de ta participation 😀

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.