Soyez à l’aise dans l’inconfort – Luvvie Ajayi

Luvvie Ajayi est ce genre de femme impactante et motivante juste lorsqu’elle ouvre la bouche. A l’écouter, vous avez envie de devenir comme elle, un domino. En espérant à votre tour que, alors qu’elle vous aura donné le courage de vous jeter à l’eau, vous donnerez le courage à d’autres de faire de même. Voici quelques notes de sa conférence TED, donnée en 2018.

Son discours commence fort en déclarant : « Je suis une fauteuse de troubles professionnelle. Mon travail est de critiquer le monde, les systèmes et personnes déplorables refusant de faire mieux. » La couleur est annoncée : pas de place pour la médiocrité, quand notre objectif est de laisser le monde meilleur qu’à notre arrivée. Et sa manière de faire changer les choses est de s’exprimer. Avoir le courage d’être ce premier domino qui doit tomber pour faire tomber la rangée. « Faire les choses qui sont vraiment difficiles, surtout quand elles sont nécessaires, avec l’espoir que les autres suivront. »

Mais cet élan de courage est suivi par un élan de lucidité : « Souvent, les gens pensent que nous sommes téméraires, que les gens qui font cela sont téméraires. Nous ne le sommes pas. Nous ne sommes pas sans peur quant aux conséquences ou aux sacrifices que nous devons faire en énonçant la vérité face au pouvoir. Nous avons l’impression de devoir le faire car il y a trop peu de gens dans le monde prêts à être le domino, trop peu de gens prêts à assumer cette responsabilité. »

Mais la différence entre ces personnes qui osent parler et ceux qui se taisent se trouve dans la manière de gérer cette peur. Le courage de parler vient du refus de laisser la peur gouverner sa vie. La peur a un réel pouvoir. Mais lorsque l’on décide de ne pas laisser la peur dicter nos actes, plein de choses géniales commencent à arriver, et les dominos tombent.

Ensuite Luvvie raconte comment elle a pris ses peurs une à une : aller nager avec les dauphins alors qu’elle n’aime pas être submergée sous l’eau, aller faire de la tyrolienne ou sauter en parachute alors qu’elle avait peur du vide,…

Et pour elle, exprimer la vérité, c’est comme refaire son saut en parachute : « Être assise sur le bord de cet avion et rester dans l’avion, c’est du confort. Chaque jour où j’exprime la vérité à l’encontre des institutions et personnes plus importantes que moi et les forces plus puissantes que moi, j’ai l’impression de tomber de cet avion. »

« Être silencieux est confortable. » Sauf que le confort est surfait, et que maintenir ce confort, ne fait que prolonger un statu quo. « Nous devons être à l’aise dans l’inconfort en exprimant ces vérités difficiles quand elles sont nécessaires. »

Parfois, être un domino, c’est simplement s’assurer qu’une personne, plus timide, moins puissante, ait la place d’être entendue. Et quand nous ne sommes pas le plus puissant, s’allier à deux ou trois rend puissant.

« Le bien-être de tous est affaire de communauté. Si nous nous en assurons, nous comprenons que, quand nous avons besoin d’aide, nous n’aurions pas besoin de chercher si loin si nous nous assurions d’aider quelqu’un d’autre. »

La force du discours de Luvvie, ne se trouve pas seulement dans son message et ses mots, sinon dans les exemples très concrets où elle s’est mise en danger pour le bien commun. Comme la fois où elle était invitée à intervenir à une conférence où les femmes blanches avaient leur trajet payé alors que les femmes noires devaient payer elles-mêmes leur transport. Elle admet que parler publiquement pourrait lui faire perdre beaucoup, mais que rester silencieuse ne servirait personne. Son courage a lancé un débat sur les rémunérations discriminatoires et d’autres femmes ont osé témoigner avoir vécu la même situation. « Les gens et systèmes comptent sur notre silence pour maintenir la situation comme elle est. »

« Etre le domino, c’est parfois être exactement qui vous êtes. (…) Car dans un monde qui veut que nous soyons des représentations de nous-même, être soi-même peut-être un acte révolutionnaire. »

Luvvie Ajayi

Luvvie conseille alors trois questions à se poser lorsqu’il est temps de dire quelque chose de difficile :

  • Le penses-tu ?
  • Peux-tu le défendre ?
  • Peux-tu le dire avec amour ?

Si la réponse aux trois est oui, Luvvie trouve le courage de parler, peu importe les conséquences.

« Il est de notre rôle, il est de notre obligation, il est de notre devoir de dire la vérité face au pouvoir, d’être le domino, pas seulement quand c’est difficile, mais surtout quand c’est difficile. »

Je voudrais ajouter tout de même à ce discours incroyable que souvent nous pouvons avoir l’impression que notre parole est minime face à ces personnes qui ont déjà une aura et une relative facilité à ce que leur parole ait une grande portée, grâce à des invitations dans des médias ou une influence sur les réseaux sociaux. Je crois pourtant que tous, à notre échelle, avons une influence sur notre entourage, dans les milieux dans lesquels nous vivons. Il ne faut pas attendre d’avoir la possibilité de toucher mille personnes pour oser dénoncer une injustice et agir concrètement pour l’enrayer. Commençons par agir dès maintenant, à notre échelle. Croyons que nous sommes aimés, et que ces personnes nous regardent, nous écoutent, et nous pouvons donc les inspirer. Rappelons nous aussi que beaucoup d’initiatives qui révolutionnent la société ont un jour commencées toutes petites. Il ne s’agit bien sûr pas d’avoir de grands discours hautains donneur de leçons, mais d’oser dénoncer des injustices lorsque tout le monde se tait, et être le premier à agir comme nous aimerions que les autres le fassent.

Et pour ceux qui aiment lire en anglais, je vous invite fortement à découvrir les coulisses de ce TED grâce à l’article que Luvvie a écrit. On y découvre notamment tout le stress qu’a engendré ce TED pour elle, comment elle a tenté d’esquiver par peur de ne pas être à la hauteur… Comme quoi, être une femme forte et influente ne veut pas dire être sans peur !

Musique d’illustration : Le héros d'un autre - Victoria Petrosillo

Crédit photo : Luke Michael. Edited.

Lien de la vidéo originale : Get comfortable with being incomfortable – Luvvie Ajayi – TED, Janvier 2018

3 Comments

  1. a-lo

    7 janvier 2019 at 10:01

    Tu es ma Luvvie Ajayi à moi =)

    1. Ribambelle

      7 janvier 2019 at 5:32

      Ooooh… Trop chouououou…. <3😍😍

    2. Bienheureuse Vulnérabilité

      7 janvier 2019 at 7:31

      Rooooo merci pour ce beau compliment !! =] =]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.