La parabole de la trottinette électrique

Je ne sais pas si vous avez déjà utilisé la trottinette électrique mais à Valencia, ça grouille de partout ! Et un jour, mon manager a voulu s’y essayer, et le regarder fut (en plus d’un gros fou-rire), une grande leçon très spirituelle, si si !

Au début, il n’avait pas compris le fonctionnement alors il pensait que, sans appuyer le bouton d’assistance électrique, en poussant avec son pied, cela décollerait. Ça devait être dur, car une trottinette électrique pèse près de 10kg ! Résultat : il n’avançait pas, malgré ses très nombreux efforts. Et lorsqu’il comprit le principe, juste un élan donné une fois avec le pied et il allait super vite ! Et j’ai alors compris qu’avec la vie spirituelle, c’était la même chose : l’Esprit Saint est un moteur incroyable dont nous sommes équipés, mais si on s’obstine à vouloir avancer par notre propre force, on se fatiguera et on ira beaucoup moins loin que ce que pour quoi nous sommes équipés.

Alors oui, c’est à toi de choisir, entre avancer dans la vie avec la trottinette manuelle, la trottinette électrique sans user le moteur, ou la trottinette électrique qui avance toute seule.

  • La trottinette manuelle, c’est la bonne volonté. C’est déjà super d’être une personne de bonne volonté qui veut faire le bien ! Et en soi, au prix de beaucoup d’effort, on avance et on peut faire un peu de distance.
  • La trottinette électrique sans user le moteur, c’est dire à Dieu « oui oui je te connais, mais toi tu n’agis pas comme JE veux, donc ne prends pas trop de place dans ma vie et laisse-moi gérer, merci, cordialement ».
  • La trottinette électrique utilisée à son maximum… la première fois, la vitesse peut faire peur. On n’est pas habitué à cette étrange sensation. Mais ça permet de parcourir beaucoup de distance, sans se fatiguer, avec juste une légère impulsion : le « oui », notre accord pour nous laisser porter. Le moteur de la trottinette électrique nous rappelle aussi qu’il a besoin d’être rechargé. Car oui, nous avons besoin de moment de chargement, de ressourcement, rien que pour nous, redire notre oui, se laisser à nouveau envahir pour l’Esprit Saint pour pouvoir repartir, sans croire que cette force nous est propre.

Alors non, cet article n’est pas spécialement une invitation à l’achat d’une trottinette électrique, mais bien un appel à l’abandon. Abandon en Celui à qui on demande tant de fois d’agir dans notre vie, sans lui en donner l’espace pour. Laissons l’Esprit Saint être notre moteur, plutôt que de vouloir faire avancer par notre propre force quelque chose de bien lourd pour nous.

Musique d'illustration : Thunder in your heart - John Farnham

Crédit photo : Alex Wigan. Edited.

Articles récents :

2 Comments

  1. a-lo

    7 juin 2019 at 4:29

    Haha, j’aime bien la description de la trottinette électrique sans user le moteur =)

    1. Bienheureuse Vulnérabilité

      7 juin 2019 at 9:17

      =D

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.