Éloge de la gratitude

J’écris cet article le 20/11/2021, dans une période de vie qui est physiquement la plus difficile que j’ai connue, d’aussi loin que mes souvenirs me permettent de remonter. Et pourtant, je souhaitais te partager l’élan de gratitude qui m’habite. Parce que je me sens profondément heureuse, profondément reconnaissante. Et que je souhaitais témoigner qu’il n’est pas nécessaire d’attendre que tout aille bien dans sa vie pour vivre la gratitude-attitude. Car oui, la liste de choses que je valorise en ce moment est si longue ! Des choses toutes bêtes dont je peux à nouveau profiter grâce à l’amélioration de ma santé, et qu’il y a encore 1 mois je ne pouvais plus les faire, comme pouvoir danser, pouvoir écrire, pouvoir profiter du contenu que d’autres rendent accessible en ligne, pouvoir me faire à manger, et même la capacité de marcher 200m.

La gratitude ancre en moi une joie profonde. Elle m’invite à regarder en dehors de moi plutôt que de resasser mes blessures et mes carences. La gratitude fait sortir de la tendance dangereuse de la comparaison. Elle encourage à regarder ce qui est possible plutôt que ce qui nous manque. Elle pousse à dire MERCI. Elle permet de laisser défiler dans notre tête les visages des personnes qui nous nous sont chères et ainsi se sentir béni.e.s. Elle est le bourgeon qui fait naitre la joie profonde et duquel se déploie l’émerveillement. Elle offre des yeux nouveaux sur une réalité qui, malgré qu’elle n’ait rien de différent, semble avoir complétement changée. Elle est élan de vie, élan vers l’autre. Elle chasse au loin les nuages gris de la plainte ou de la frustration et apaise les éclairs de colère. Elle encourage à prendre soin. Elle nous détourne de ce qui pourrait être ressenti comme un manque et nous permet ainsi de nous sentir comblé.e.s. Elle facilite grandement les sourires voire même les éclats de rire, mais elle a la douceur, l’élégance et le respect de ne même pas nous y forcer. Elle crée une paix unique qui respire la confiance et murmure « tout va bien aller. » Elle rend le bonheur possible ici et maintenant, qu’importe les circonstances de notre vie. Elle permet de faire circuler l’amour car elle brise les murs de rancoeur qui nous séparent des autres.

On n’a besoin de rien pour oser la gratitudeattitude. Et elle n’impose aucune exigence de résultat, aucun objectif à atteindre. Elle implique juste de décider de se connecter à elle, ou du moins de faire de son mieux pour l’alimenter… Rien de plus.

Musique d'illustration : Rejoice! - Cory Asbury

Crédit photo : Gabrielle Henderson. Edited.

Le blog Bienheureuse Vulnérabilité est absent de tous les réseaux sociaux. Pour être tenu informé(e) des articles récents, abonnez-vous à la newsletter ici ou sur la colonne de droite. Juste 1 mail par mois, pas de spam, ni de transmission de votre adresse à un tiers, promis ! 🙂

Articles récents :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.